Stock à usage créatif.

inspirer

Existe-t-il un point commun entre le tennis et la Traviata ?

leave a comment »

Existe-t-il un point commun entre le tennis et la Traviata ?

La bande-son du film Match Point ? Il y en a probablement davantage. Mais la question est à poser à Denis Grozdanovitch cet écrivain et ancien tennisman professionnel interviewé hier par la subtile Marie Richeux dans son émission :

Pas la peine de crier !

Un échange. Prendre la balle au bond, renvoyer la balle, rebondir intelligemment…

Passionnant !

Les livres de Denis Grozdanovitch.

 

  • Petit traité de désinvolture, éditions José Corti, 2002 ; Seuil Points, 2005.
  • Rêveurs et nageurs, éditions José Corti, 2005.
  • Brefs aperçus sur l’éternel féminin, éditions Robert Laffont, 2006.
  • De l’art de prendre la balle au bond : Précis de mécanique gestuelle et spirituelle, éditions Jean-Claude Lattès, 2007, 338 p. (ISBN 978-2709627481)
  • La faculté des choses, éditions Le Castor Astral, coll. « Escales des lettres », Bordeaux, 2008, 86 p. (ISBN 9782859207625)
  • Le Petit Grozda, les merveilles oubliées du Littré, éditions Points, 2008, (ISBN 2757803808)
  • L’Art difficile de ne presque rien faire, éditions Denoël, 2009, 336 p. (ISBN 9782207261002)
  • Minuscules extases, Éditions Robert Laffont, 2009, 140 p. (ISBN 978-2-84111-379-8)
  • La Secrète Mélancolie des marionnettes, Éditions de l’Olivier, 2011, 330 p. (ISBN 978-2-87929-692-0)
  • L’Exactitude des songes, Éditions du Rouergue, 2012, 128 p. (ISBN 978-2-81260-220-7)
  • La Puissance discrète du hasard, Éditions Denoël, coll. « Hors collection », 2013 (ISBN 978-2-207-11334-9)

 

Pas la peine de crier. Marie RICHEUX. FRANCE CULTURE.

Du lundi au vendredi de 16h à 17h Durée moyenne : 59 minutes

 

Chaque semaine Pas la peine de crier se propose d’explorer un thème – un concept, une époque, une couleur, un objet, un âge … – à travers cinq émissions, toutes disciplines confondues. Les émissions sont liées les unes aux autres, dévoilant au fil des jours un maillage d’idées, de références, de pensées. Le cœur de l’émission est un entretien de quarante minutes en direct nourri de lectures, d’archives et de musique.
Ajoutons à cela que, chaque semaine, en début d’émission, un comédien déballe sa bibliothèque, et lit un extrait d’un texte qui a compté pour lui. En fin d’émission, le Poème du jour, fait entendre de la poésie dans les voix de la Comédie Française. Et au milieu, un texte inédit associé à de la musique, créée une image sonore : c’est le Polaroïd.

Written by BS

4 juin 2013 à 08:56

Publié dans Littérature

Tagged with

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :