Stock à usage créatif.

inspirer

Ito Naga

leave a comment »

Je sais que la mauvaise humeur ne résiste pas à une situation d’urgence. Preuve de sa vanité.

Je sais qu’en hibernant, les animaux échappent au ciel gris et aux idées qui vont avec.

Je sais que, contrairement aux êtres humains, les arbres ne guérissent pas de leurs plaies. Ils les contournent et vivent ainsi avec des trous ici et là.

Je sais que les frontières entre deux milieux sont pleines de mystère : ville et campagne, atmosphère terrestre et milieu interplanétaire, maintenant et tout à l’heure… A partir de quand l’un devient-il l’autre ?

Je sais que si sa main appuyait à peine plus fort, ce ne serait plus une caresse.

Written by BS

19 juin 2012 à 20:08

Publié dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :