Stock à usage créatif.

inspirer

Satie et la Princesse de Polignac

leave a comment »

Jean Wiener se souvient d’un dîner donné en l’honneur d’Erik Satie par la princesse de Polignac, auquel assistaient Colette, Anna de Noailles, Forain, Claudel, Gide etc. : »Et tout à coup,on a vu entrer ce petit professeur de mathématiques,Erik Satie.Il était en veston. Ses chaussures à boutons noirs étaient absolument blanches de poussière, car c’était le mois de juin. Satie relevait toujours le bas de son pantalon,de sorte qu’on voyait de petits poils au-dessus de ses chaussettes.Quand il a pénétré dans cet endroit sublime où l’élégance était à son comble, il a marché tout droit vers la princesse et lui a dit : « Mais princesse, vous ne m’aviez pas dit qu’il y aurait tout ce beau monde, moi qui suis venu en voisin! »
Et chacun savait que Satie venait de faire onze kilomètres à pied (il habitait Arcueil) pour arriver chez la princesse de Polignac.
Jean-Marie Drot, les Heures chaudes de Montparnasse,Paris, hazan,1995,p.135-136.
Source : les salons de la IIIe République. Anne Martin-Fugier.

Image

Written by BS

8 mai 2012 à 22:37

Publié dans Littérature, Musique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :