Stock à usage créatif.

inspirer

Ravel, de Jean Echenoz

leave a comment »

le chat masqué

C’est là, l’usine du Boléro

« (…) son visage aigu rasé de près dessine avec son long nez mince deux triangles montés perpendiculairement l’un sur l’autre. Regard noir, vif, inquiet, sourcils fournis, cheveux plaqués en arrière et dégageant un front haut, lèvres minces, oreilles décollées sans lobes, teint mat. Distance élégante, simplicité courtoise, politesse glacée, pas forcément bavard, il est un homme sec mais chic, tiré à quatre épingles vingt-quatre heures sur vingt-quatre. » (p21-22)

Il en va ainsi du portrait du compositeur Maurice Ravel (1875-1937) par Jean Echenoz dans sa fiction Ravel, publiée aux Editions de Minuit en 2006. L’auteur de Je m’en vais (1999) et Courir (2008) réinvente ici les dix dernières années de la vie de Maurice Ravel, l’auteur du très (trop ?) célèbre Boléro.

Ce petit livre de 124 pages redonne vie à cet homme si célébré en son temps mais terriblement solitaire au quotidien. Deux…

View original post 463 mots de plus

Written by BS

24 avril 2012 à 07:55

Publié dans Littérature, Musique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :